SALON GENEALOGIQUE DE L’AVEYRON, 12 et 13 avril 2014 à Millau

jeudi 10 avril 2014
par  Patrick OZANNE

Le Cercle Généalogique de l’Aveyron et le Cercle Généalogique du Rouergue vous rappelle que le Salon aura lieu ce week-end à la salle des fêtes de Millau de 10h00 à 18h00 samedi et dimanche.

JPEG

Vous pouvez retrouver tous les renseignements sur notre site :
http://salongenealogiqueaveyron.org/

Tous les acteurs de la généalogie de la région seront présent à cette manifestation.

Salon Généalogique de l’Aveyron

Le thème du salon est « Les Aveyronnais dans la guerre ».

De nombreuses généalogies seront exposées :

L’époque napoléonienne

  • Jean Baptiste Solignac, général et baron de l’Empire
  • David Loubière, officier d’infanterie
  • André Montet, sergent major.

Guerre de 1870

  • Notice sur les morts du canton de Millau

La guerre de 14/18

  • Jules Lucien Miquel, pilote d’avion
  • Jules Paul Victor Fabry, élève pilote d’avion
  • Pierre Jean Galtier, pilote d’avion
  • Léo Jules Joseph Cros, curé, lieutenant
  • Charles Marie André Ginisty, Évêque de Verdun, initiateur de
    l’ossuaire de Douaumont
    - Noël Edouard Marie Joseph vicomte de Curières de Castelnau,
    général d’Armée.

Expositions

  • De matériel militaire par deux collectionneurs
  • Les Polonais et la guerre :
    En 1914, face à l’avance allemande, les zones minières du Nord de la
    France sont évacuées. Les Polonais, qui possèdent en général un
    passeport allemand, sont appréhendés en tant que ressortissants d’une
    nation ennemie. Une trentaine de camps d’internement accueillent ces
    prisonniers civils dans toute la France ; les départements qui en comptent
    le plus sont le Morbihan (6) et … l’Aveyron (5). Ceux-ci sont situés
    à Millau, Saint Affrique, Villefranche, Rodez et Espalion.
    En manque de personnel (mobilisé) les compagnies minières locales ne sont
    pas longues à repérer ces personnels d’une nation amie sous occupation
    et les Polonais sont libérés dès septembre 1914 et affectés aux mines
    d’Aubin et Cransac, de Loire et du Gard.
    Le système d’internement des ressortissants ennemis dure pendant tout le
    conflit, et la Protection Polonaise continue de faire libérer des
    internés et prisonniers de guerre qu’elle identifie comme Polonais,
    jusqu’en 1918.
  • Collection complète de "Le Miroir"

Communications

Le samedi de 18h00 à 19h30

  • J.Y.Bou : « Les soldats aveyronnais dans la tourmente »
  • Gérard Bonnafis : « Conséquences de la guerre sur l’agriculture aveyronnaise »
  • Mme Condoyer (psycho généalogiste) « Généalogie et santé »

Chaque visiteur se verra remettre en cadeau un arbre généalogique.

Patrick Ozanne, président du CGA

Josiane Rossignol, présidente du CGR



Portfolio

SALON GENEALOGIQUE DE L'AVEYRON

Commentaires