Moulin du Roi ou du pont Vieux de Millau

Exposition du 3ème Salon Généalogique et Historique de l’Aveyron
vendredi 20 mai 2016
par  Patrick OZANNE

Surement construit en même temps que le vieux pont au XIème siècle, le moulin du Roi ou du Pont Vieux appartient au Roi.

D’une longueur de 340 aulnes (mesure de Montpellier) le Pont Vieux possède 17 arches et 3 tours pour sa défense, c’est dans celle qui est le plus près de la ville que sera reconstruit le moulin en 1415.

JPEG - 145.4 ko
Représentation du Pont Vieux en 1833 par James Duffield Harding (1798-1873)

Celui-ci l’a inféodé à la communauté de Millau en 1371 moyennant une rente annuelle.

En 1415 le moulin est emporté par une crue du Tarn (ce qui laisse à penser qu’il était construit à côté du pont). Il fut reconstruit à la place qu’il occupe encore aujourd’hui dans une des tours contre la face aval de la deuxième pile du Vieux Pont. Ce nom de "Pont Vieux" date de 1287, lorsque l’on construit le pont neuf au quartier de Cureplats.

En 1631 le moulin possède 6 paires de meules, une paire blanches en pierre de tuf (travertin), pour le pain blanc et deux paires en grès pour le pain bis.

En juin 1656 la ville vend le moulin à Jacques de Tauriac, pour la somme de 31.000 livres.

Le 8 janvier 1758, une crue du Tarn emporte deux arches du Pont, laissant du côté ville, les deux arches avec le moulin que nous voyons encore à ce jour. Le pont ne fut pas réparé, il fut remplacé par deux barques, une grande pour les voitures et une pour les piétons.

JPEG - 166.2 ko
Le moulin du Pont Vieux vers 1900

Le 23 messidor an 3 (11 juillet 1795) les biens de Philippe Louis Gaspard de TAURIAC, sont vendus comme "Bien national" notamment "Un moulin à blé, situé sur le Tarn, attenant à la deuxième pile du Pont Vieux, composé de 3 meules, (surement 3 paires de meules) avec les outils nécessaires pour faire moudre ledit moulin, tels qu’ils ont été remis au fermier actuel, qui les cédera de même à l’adjudicataire six mois après l’adjudication.
Ledit moulin contenant 3 cannes de sol (soit 36 m2), confrontant de toutes parts ledit Tarn, sauf du levant le susdit Pont ; une maison, servant de logement au fermier du moulin, qui est bien près dudit Pont joignant le faubourg, consistant en une écurie et chambre au dessus, contenant 3 cannes de sol, confrontant du levant maison des héritiers de Guillaume Boutet, midi le Tarn, couchant et nord patus et rue dudit faubourg, estimé, eu égard aux réparations à faire annuellement audit moulin, occasionnés par les crues du Tarn et par les coups de vent, et au mauvais état de ladite maison, 6.200 livres.
Adjugé audit Fulcrand FABREGUETTES, élisant pour amis en portions égales lesdits Antoine GUY, dit Narcisse, Joseph LAURENS, dit Paulet, et Louis BELTRUEL, tous de Millau, 6.225 livres
".

JPEG - 115.5 ko
Le moulin du Pont Vieux aujourd’hui

L’activité du moulin se termine en juillet 1937 après la faillite des derniers tenanciers.


Commentaires