Festivités de la Sainte-Anne à Millau

Patrimoine culturel immatériel en Pays de Millau
jeudi 29 juillet 2021
par  Suzanne BARTHE

Dans le cadre du classement à l’UNESCO des « savoir-faire liés à la ganterie », l’association (soutenue par les différentes associations culturelles de la ville, dont le CGA) a organisé le week-end dernier trois jours de festivités à Millau (samedi 24, dimanche 25 et lundi 26 juillet).

Une nouvelle étape importante a été franchie pour la démarche de candidature sur la liste représentative du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité des « savoir-faire liés à la Ganterie des femmes et des hommes du Pays de Millau : de l’Agropastoralisme, à la connaissance et transformation des matières, à l’Art de confectionner le Gant » avec les FESTIVITÉS DE LA SAINTE-ANNE, Sainte patronne des gantier.s.ères et des mégissier.s.ères.

L’UNESCO accorde une importance majeure dans le cadre d’une démarche de candidature à ce que l’institution nomme « pratiques sociales, rituels et événements festifs  » (extrait Convention officielle de 2003 sur la sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel).

Les festivités de la Sainte-Anne en Pays de Millau, ses rituels, ses pratiques culinaires (fouaces, etc.) ou pratiques sportives entrent pleinement dans ce champ. Pourquoi ? Ces événements permettent de mettre en lumière des actions indirectes de sauvegarde des savoir-faire liés à la Ganterie.
JPEG
C’est pour toutes ces raisons qu’en 2019, l’association avait proposé au Père QUINTARD, alors doyen du Pays Millau de « revitaliser » la Sainte-Anne, Sainte Patronne des Maîtres Gantier-e-s et des Mégissier-e-s dont la première édition, en date de juillet 2020, fut un véritable succès.

Par ailleurs, l’association, « SAUVEGARDE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL JPEGEN PAYS DE MILLAU", présidée par Olivier FABRE , maître-gantier, a été récemment reçue par Philippe MERCIER à la DRAC OCCITANIE à MONTPELLIER, chef de la mission UNESCO et patrimoine mondial et immatériel pour la région Occitanie. Avec ce rendez-vous, l’Etat renforce son soutien à la candidature des savoir-faire liés à la ganterie du pays de Millau, un patrimoine culturel, économique et immatériel sur la Région Occitanie. Philippe MERCIER sera l’interlocuteur privilégié pour le Ministère de la Culture.

Le prochain colloque « PEAUX DE SOIE, le Pays de Millau met la Chine à l’honneur » aura lieu à Millau les 24 et 25 septembre en présence de son Excellence l’Ambassadeur de Chine auprès de l’UNESCO. L’occasion pendant ce colloque de valoriser LES MATIÈRES NATURELLES FRANÇAISES, le cuir et la laine, auprès de la Chine, de mettre en place LA ROUTE DES GANTIERS, mesure éco-touristique à la découverte des patrimoines culturels mondiaux et immatériels d’Occitanie et de confirmer officiellement l’engagement de la Chine dans première CHAIRE UNESCO SUR LA BIEN-TRAITANCE ANIMALE avec une université chinoise en partenariat avec l’école d’ingénieur de PURPAN qui pilote le projet de Toulouse.

Nombreux sont nos adhérents qui comptent dans leur ascendance quelques gantiers ou gantières… mégissiers, corroyeurs, mais aussi des familles liées à l’agropastoralisme… Comme nous l’avions suggéré en 2019, à la naissance de l’association SAUVEGARDE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL EN PAYS DE MILLAU , il pourrait être intéressant de développer quelques généalogies de familles de mégissiers et de gantiers en pays de Millau.

Cf.
http://www.genealogie-aveyron.fr/spip.php?article1397
http://www.genealogie-aveyron.fr/spip.php?article1494



Commentaires