Bandeau
Cercle Genealogique de l’Aveyron
Slogan du site
Descriptif du site
Au revoir Maurice
Notre président fondateur, Maurice MIQUEL nous a quittés le 9 avril 2020
Article mis en ligne le 9 avril 2020
dernière modification le 3 mai 2020

par Suzanne BARTHE
Maurice Miquel

Président fondateur de notre association, Maurice Miquel, avait su très tôt partager avec un petit groupe d’amis sa passion pour la généalogie et l’histoire. S’appuyant sur l’informatique dès la naissance du Cercle Généalogique du Sud-Aveyron, il a eu l’idée géniale de la création d’une base informatique unique dans laquelle chacun pourrait amener son travail et chercher ses ancêtres. Dès lors, il n’a eu de cesse de développer l’association en organisant les relevés systématiques des registres paroissiaux, de l’état-civil et des registres de notaires.

33. M. Maurice Miquel

Arpentant le Sud-Aveyron, il s’est alors attaché à retrouver les archives dans les greniers, sur les brocantes afin de les sauver et de les mettre à disposition de tous comme en témoignent les nombreux registres déposés par l’association aux Archives départementales.
Ce travail, il l’a conduit en s’appuyant, d’une part, sur des bénévoles actifs qui sont encore aujourd’hui les chevilles ouvrières de l’association et, d’autre part, sur des secrétaires salariées de l’association pour accueillir les adhérents et réaliser des travaux de recherches ou de saisie.
Cet esprit collaboratif, d’initiative, de partage, d’entraide, qu’a su insuffler Maurice est encore celui qui nous anime aujourd’hui.

Il continuait régulièrement à prendre une part active aux activités de l’association en partageant ses recherches au travers des articles qu’il nous transmettait et en participant à nos journées généalogiques de septembre.
Personnellement, je garde l’image de ce président visionnaire, tourné vers l’avenir, qui m’a accueilli au sein de l’association alors que je n’avais que 16 ans.
Merci Maurice pour ce travail immense.
Frédéric Perier

[marron]Galerie Photos[/marron]

  • Il y a quelques jours, notre grand ami Maurice nous transmettait l’article qui suit. Ce sera donc son dernier. Nous le mettons en ligne en guise de clin d’oeil et d’au revoir. Maurice nous a quittés à huit heures au matin du 9 avril. Nous pensons bien à lui et à sa famille que nous assurons de notre très sincère amitié en ces instants difficiles que sont les moments de l’adieu, en particulier dans les circonstances actuelles.

N’hésitez pas à déposer ci-dessous (zone commentaires) vos messages d’amitié et de soutien à sa famille

Suzanne Barthe

Le texte de Maurice

"Dans ma généalogie j’arrive au mariage en 1715 du couple SALLES Raymond, M° chirurgien ép. de PREGET Marie. Je viens de retrouver un petit cahier de 32 pages, le concernant, ou sont notées comment guérir certaines maladies et au vu des actualités actuelles j’ai choisi et traduit un texte pouvant nous faire espérer la fin de ce virus.!!! pourquoi pas !!! Vous constaterez qu’il n’y a que des plantes J’ai gardé l’écriture exacte de l’époque (17-18 ème) bien que je ne suis pas arrivé à traduire deux mots, en rouge, Je vous laisse le soin de le faire, vous pouvez aussi traduire les deux remèdes de la page de droite.

Amusez-vous bien !!!

M. Maurice MIQUEL

Remède pour se garantir contre la peste

Pour se garantir contre la peste

Prenes trois pintes de « malvoysie » et la
mestres dans un post de terre nuf (neuf) y
portes une poignée de sauge, une
poignée de (rue) àm faites boulhir laditte
malvoysie herbes jusques a ce quelles
soit diminuée d’un tiers et passer le
tout par un linge et puis remettres
sur le feu dans le mesme post
ayeuté un sol de poivre demy once
muscade pilles le ansemble et
reboulhir un peu de temps et ajoutés
treaque mytridat et un quart de
pinte de l’eau angélique gardes cesy
comme le plus grand tresor qui soit au
monde contre la peste