1641 - Testament de Louis Cassan, époux de Béatrix QUEZAC

Famille CASSAN de COMPEYRE
samedi 10 décembre 2022
par  Jacques ASTOR , Jean DELMAS, Suzanne BARTHE

Il arrive que certains documents, même du XVIIème siècle soient un peu difficiles à décrypter, et nous remercions M. Jean DELMAS pour son aide toujours efficace ! Cette fois, la difficulté vient de la noirceur du document (Qualité du papier ? encre ? plume ?). Quelques mots ont échappé, mais il ne semble pas que cela affecte l’essentiel.

Arch. Dép. Aveyron, 3 E 9567, Jean Jaoul, notaire, fol. 98 vo-99

1641, 28 octobre, Compierre en Rouergue

Testament de Louys Cassan, laboureur dudit lieu, gisant dans son lit, malade « d’une longue maladie  » [1]

- Il fait le signe de la Saincte Croix, recommande son âme à Dieu tout puissant, «  Le priant de le pardonner et… [de] recevoir son âme en son paradis  ».

- Sépulture au cimetière de Saint- Vincent de Compierre, tombeau de sa feue mère, [2] cérémonie « suyvant l’ancienne coustume  ».

- Il lègue à Estienne Cassan son frère, 3 livres.

- Il lègue à Jeanne et Andrive Cassandes, ses sœurs, à chacune [.. ?] livres
[Fol. 99]

- Il lègue à ses autres parents, à chacun, 2 sols 6 deniers .

- Il institue son héritière universelle Béatrix Quézague, sa femme, la chargeant de doter Pierre, Estienne, Jean, François, Louys, Guillaume et autre Pierre Cassans, frères, leurs fils légitimes.

- Pour Hélix Cassande, leur fille, mariée avec Anthoine Brouilhet, il charge sa femme d’ajouter à sa constitution de dot un éventuel supplément de légitime, à son jugement.
« … Luy donnant pouvoir de vendre, en cas elle se trouveroit en nécessité tant pour payer le léguatz que debtes et luy faire faire ses obsèques... »

Il révoque tout autre testament, s’il y en a.

Fait en sa maison.

Témoins :

  • Me Guillaume Laurens marchand [signe],
  • Guillaume et Pierre Bernardz, père et fils,
  • Anthoine Fabre,
  • Guillaume Monjaux,
  • Jean [Jeanet dit Guisard ??], laboureurs,
  • et moi Jean Jaoul, notaire royal, « contrôleur » dudit Compierre.

Jean DELMAS

Etymologie

Voir étymologie du patronyme CASSAN

en cliquant sur le lien suivant
http://www.genealogie-aveyron.fr/spip.php?article1584

Etymologie du patronyme QUEZAC

Le nom de famille Quézac n’existe aujourd’hui qu’à titre de vestige ; et la forme Quésac est inexistante., [3]

Ce patronyme est issu d’un nom d’ancien domaine gallo-romain appelé Quézac, dérivé avec suffixe -acum de l’anthroponyme latin Quietus (cognomen signifiant « tranquille ») ayant évolué en Quietius > Quetius.

Il pourrait s’agir de Quézac (Quesacus, en 1352), nom de commune du canton de Gorges du Tarn-Causses, près d’Ispagnac en Lozère, à 60 km de là, et ayant suivi le cours du Tarn jusque dans la contrée de Compeyre.

Quézac Bas et Quézac Haut, fermes de la Viadène (3 km au sud de Campouriez) représentent le nom de famille Quézac, porté Enquezac sur la carte de Cassini, à comprendre en Quézac « sieur Quézac, monsieur Quézac ».

Quant à la ferme de Quézaguet (commune de Rivière-sur-Tarn) et le Bois de Quézaguet limitrophe (mais commune de Compeyre), ils représentent le dérivé diminutif d’un Compeyrol du nom de Quézac, mais différencié de son père, de son frère ou de son cousin sous la forme Quézaguet. Ce Quézaguet s’est fixé ici en tant que nom de lieu.

Jacques ASTOR


[1Voir son contrat de mariage en cliquant sur http://www.genealogie-aveyron.fr/spip.php?article1594

[2Il s’agit de Ramonde VANEILHES (BANEILHES), veuve de Pierre CASSANH de Compeyre Cf. testament du 02.010.1615 Cités : CASSANH Jehan, son fils - CASSANH Jehanne et Audoune, ses filles ; VANEILHES Estienne, Pierre, Anthoine et Audoune, ses frères et soeur. HU : CASSANH Hélix, sa fille. Cf. www.genealogie-aveyron.fr/spip.php?article1595

[3Les bases du CGA comprennent néanmoins plus de 300 fiches (Quézac, Quésac...)



Commentaires