À TRAVERS LA JUSTICE DE PAIX

De la nécessité de vérifier toutes ses sources : l’acte de naissance de Jeanne ANGLADE à Brasc
jeudi 30 juin 2016
par  Patrick DELEPAUT

Le dossier 88 L 34 de la justice de paix de Coupiac contient un document banal, l’attestation de la naissance de Jeanne ANGLADE.

Le curé de la paroisse de Brasc ayant oublié de porter l’acte de baptême sur le registre paroissial, Jeanne ANGLADE, qui va se marier dans quelques jours, fait établir une attestation de sa naissance et de son ascendance.

Le dossier contient deux documents : le certificat du secrétaire de la commune de Coupiac signifiant que le registre des BMS de Brasc, qu’il détient, ne contient pas trace de la naissance de Jeanne ANGLADE.
«  Le soussigné secrétaire greffier de la commune de Coupiac chef lieu du canton département de l’Aveyron, certifie avoir inutilement fait la recherche la plus exacte de l’époque de la naissance de la citoyenne Jeanne ANGLADE de la Molière dans la cy-devant paroisse de Brasc de laquelle nous sommes le détenteur de registre servant à constater l’état civil de citoyen. En foy de quoi avons délivré le présent à Coupiac le 21 prairial an IV.
signé MARTIN, secrétaire greffier
. »

Muni de ce document, et accompagné d’un témoin, Jeanne se présente devant le juge du tribunal de paix de Coupiac pour établir sa date de naissance et les noms et prénoms de ses père et mère.

L’acte est difficilement lisible mais un effort permet d’extraire l’essentiel de ce document :

«  Jacques AUDOUARD cultivateur demeurant a ?? dépose que ladite Jeanne ANGLADE est née du légitime mariage de feu François ANGLADE et Marie BOULARAND … et est né avant la fin du mois de mars 1763 à Brasc, baptême par feu DURAND cy-devant curé de Brasc, son parrain fut Joseph ANGLADE, oncle, marraine Jeanne BOULARAND de Molière, tante. »

Pas de problème me direz-vous. Elle va se marier sans soucis. C’est exact, elle se marie sans opposition le 27 prairial an IV à Saint-Affrique (4E216-8 Saint-Affrique Mariages 1795-1796). Toutefois, il y a un « hic » pour le généalogiste. En effet, son acte de mariage avec Joseph VIGOUROU établit que ses parents sont Joseph ANGLADE et Marie FABRE ! L’acte du juge de paix est cité.

Si vous recopier tranquillement l’acte de mariage, sans aller jeter un coup d’œil à l’acte du juge de paix, vous ne trouverez jamais votre ascendance au delà de Jeanne ANGLADE. En effet, c’est l’acte du juge de paix qui est exact. Pour le déterminer, il faut regarder quels sont les mariages possibles dans les archives de Brasc.

La recherche, grâce aux données contenues dans nos relevées, est sans équivoque !
Il n’y a aucun mariage entre François ANGLADE et Marie FABRE. La même réponse est obtenue en recherchant ce mariage sur généanet.

Il y a bien un mariage entre François ANGLADE et Marie BOULARAND le 13 février 1745. Ce couple a eu, selon le registre paroissial, 5 enfants, tous nés à Molière de Brasc, à savoir :
- François, né le 8 décembre 1745, parrain Jean BOULARAN, grand père, marraine DOUMAYROU Jeanne ;
- Marie née le 18 mars 1748, parrain François BARTHE, marraine Marie ANGLADE, tante ;
- Marianne, née le 6 février 1750, parrain Joseph ANGLADE, oncle, tailleur de pierre, que l’on retrouve comme parrain du suivant et père de Marie ANGLADE née le 4 juillet 1766, dont la mère est Marie AUDOUARD ;
- Joseph, né le 7 mars 1756, parrain Joseph ANGLADE, oncle, marraine Elisabeth BOULARAND de Molière ;
- Joseph né le 17 mars 1764, parrain Louis AUDOUARD de Mottecouyoul, marraine Marianne BOULARAND du même lieu ;

François ANGLADE semble être décédé le 1er avril 1770, à 70 ans, à la Molière de Brasc.

Jeanne ANGLADE est donc bien la fille de François et de Marie BOULARAND et est née en fin mars 1763. Les dates de naissance de deux de ses frères, prénommés Joseph, l’admettent sans problème.

Patrick DELEPAUT


Commentaires

Logo de Patrick OZANNE
À TRAVERS LA JUSTICE DE PAIX
samedi 25 juin 2016 à 18h34 - par  Patrick OZANNE

Tout contrôler, il faut TOUT CONTRÔLER

Merci, Patrick